• Anne-Lise OLIVE

La formation libérée

La loi « Avenir Professionnel » libéralise le marché de la #formation en renouvelant ses enjeux comme développé ci-dessous, tout en définissant un nouveau cadre législatif et réglementaire (voir l’infographie ci-contre), elle donne ainsi l’opportunité aux salariés et aux entreprises de déployer de nouvelles stratégies de coopération.


Pour remettre les gens dans l’#emploi et faire de la compétence un enjeu national, la nouvelle loi entend donner davantage d’autonomie et de responsabilité aux salariés et aux entreprises pour mettre en œuvre leurs projets de formation. Elle vise notamment à ce que toutes les populations de l’entreprise aient accès à la formation. Elle s’attache à la qualité des contenus et à leur débouché sur une employabilité accrue ; elle simplifie l’administration et les modes de financement tout en facilitant l’innovation pédagogique et les dispositifs de formation sur mesure. Ainsi, la notion de compétence prend-elle désormais le pas sur celle de formation.

Pour être éligible, une formation doit désormais démontrer qu’elle débouche sur une #compétence accrue ou nouvelle. Cela est vrai pour le salarié qui utilise son #CPF (Compte Personnel de Formation) mais aussi pour l’entreprise et les formations qu’elle inscrit dans un plan de développement des compétences, nouvelle appellation du plan de formation. Pour éviter le risque d’emprunter des voies parallèles ou divergentes dans leurs projets de formation, entreprises et salariés auront sans doute intérêt à s’engager dans la voie du co-développement de leurs compétences.


La liberté accrue de l’entreprise de définir les moyens et formats de l’action de formation donne à la fonction Ressources Humaines la capacité d’innover tant sur les contenus que sur les modalités pédagogiques et de rendre ainsi l’entreprise « apprenante ». Dans ce cadre, le responsable de formation a tout loisir de passer du métier d’administrateur de la formation à celui d’ingénieur en formation.


LA RÉFORME DE LA FORMATION

La loi « Avenir Professionnel »

Par Anne-Lise OLIVE

0 vue0 commentaire